Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
AccueilCertificats / réglementation

Certificat / Réglementation

Réglementation

Réglementation escalier

Escalier droits - ERP / IOP

établissements recevant du public (ERP)
installations ouvertes au public (IOP)



Dimensions
B
Giron : G >= 28cm
C
Hauteur de marche <= H 16 cm
Recommandé : 60cm < 2H+G < 64cm sur la ligne de foulée. Une tolérance de -3cm est admise sur la 1ère marche sans que sa hauteur soit inférieure à 13cm.
D
Largeur entre mains courantes 120cm (ce qui donne une largeur de 140cm entre les murs)


Atteinte et usage
E
Tout escalier doit comporter une main courante de chaque côté : hauteur entre 80cm et 100cm de chaque côté de l’escalier; un prolongement horizontal de la longueur d’un giron au delà de la 1ère et de la dernière marche, sans devenir un obstacle à la circulation; continue, rigide et facilement préhensible; différenciée de la paroi support grâce à un éclairage particulier ou à un contraste visuel.


Sécurité d'usage
F
Eveil de la vigilance à 50cm de la 1ère marche par contraste visuel et tactile.
G
Nez de marche contrastés par rapport au reste de l’escalier : non glissants
H
Contremarche de 10cm minimum visuellement contrastée par rapport aux autres marches sur la 1ère et la dernière marche.
Dans le cas d’escalier avec crémaillières et plateaux.

Escalier droits - habitat collectif (parties communes)

Dimensions
B
Giron : G >= 28cm
C
Hauteur de marche <= H 17 cm
Recommandé : 60cm < 2H+G < 64cm sur la ligne de foulée. Une tolérance de -3cm est admise sur la 1ère marche sans que sa hauteur soit inférieure à 13cm.
D
Largeur entre mains courantes >= 100cm (ce qui donne une largeur de 120cm entre les murs)


Atteinte et usage
E
Tout escalier doit comporter une main courante de chaque côté : hauteur entre 80cm et 100cm de chaque côté de l’escalier; un prolongement horizontal de la longueur d’un giron au delà de la 1ère et de la dernière marche, sans devenir un obstacle à la circulation; continue, rigide et facilement préhensible; différenciée de la paroi support grâce à un éclairage particulier ou à un contraste visuel.


Sécurité d'usage
F
Eveil de la vigilance à 50cm de la 1ère marche par contraste visuel et tactile.
G
Nez de marche contrastés par rapport au reste de l’escalier : non glissants
H
Contremarche de 10cm minimum visuellement contrastée par rapport aux autres marches sur la 1ère et la dernière marche.
Dans le cas d’escalier avec crémaillières et plateaux.

Escalier hélicoïdal ou balance - ERP / IOP

établissements recevant du public (ERP)
installations ouvertes au public (IOP)



Dimensions
A
Ligne de foulée à 50 cm du mur extérieur.
B
Giron : G ≥ 28 cm sur la ligne de foulée
(Giron extérieur < 42 cm).
C
Hauteur de marche H ≤ 16 cm.
Recommandé : 60 cm ≤ 2H+G ≤ 64 cm sur la ligne de foulée. Une tolérance de - 3 cm est admise sur la 1ère marche sans que sa hauteur soit inférieure à 13 cm.
D
Largeur entre mains courantes 120 cm (ce qui donne une largeur de 140 cm entre les murs).


Atteinte et usage
E
Tout escalier doit comporter une main courante de chaque côté : hauteur entre 80 cm et 100 cm de chaque côté de l’escalier ; un prolongement horizontal de la longueur d’un giron au delà de la 1ère et de la dernière marche, sans devenir un obstacle à la circulation ; continue, rigide et facilement préhensible ; différenciée de la paroi support grâce à un éclairage particulier ou à un contraste visuel.


Sécurité d'usage
F
Éveil de la vigilance à 50 cm de la 1ère marche par contraste visuel et tactile.
G
Nez de marche contrastés par rapport au reste de l’escalier : non glissants.

Escalier hélicoïdal ou balance - Habitat collectif (Parties communes)

Dimensions
A
Ligne de foulée à 50 cm du mur extérieur.
B
Giron : G ≥ 28 cm sur la ligne de foulée.
C
Hauteur de marche H ≤17 cm.
Recommandé : 60 cm ≤ 2H+G ≤ 64 cm sur la ligne de foulée. Une tolérance de -3 cm est admise sur la 1ère marche sans que sa hauteur soit inférieure à 13 cm.
D
Largeur entre mains courantes ≥ 100 cm (ce qui donne une largeur de 120 cm entre les murs).


Atteinte et usage
E
Tout escalier doit comporter une main courante de chaque côté : hauteur entre 80 cm et 100 cm de chaque côté de l’escalier ; un prolongement horizontal de la longueur d’un giron au delà de la 1ère et de la dernière marche, sans devenir un obstacle à la circulation ; continue, rigide et facilement préhensible ; différenciée de la paroi support grâce à un éclairage particulier ou à un contraste visuel.


Sécurité d'usage
F
Éveil de la vigilance à 50 cm de la 1ère marche par contraste visuel et tactile.
G
Nez de marche contrastés par rapport au reste de l’escalier : non glissants.

Escalier droit et hélicoïdal - Habitat individuel

Dimensions
A
Ligne de foulée à 50 cm du mur extérieur.
B
Giron : G 24 cm sur la ligne de foulée.
C
Hauteur de marche H 18 cm.
Recommandé : 60 cm 2H+G 64 cm sur la ligne de foulée.
D
Emmarchement 80 cm. (largeur entre les murs 80 cm)


Atteinte et usage
E
S’il est inséré entre parois pleines, l’escalier doit comporter au moins une main courante : hauteur entre 80 cm et 100 cm sur l’un des côtés de l’escalier ; prolongement horizontal de la longueur d’une marche au delà de la 1ère et de la dernière marche sans devenir un obstacle à la circulation ; continue, rigide et facilement préhensible ; différenciée de la paroi support grâce à un éclairage particulier ou à un contraste visuel.
F
Éveil de la vigilance : sans objet.


Sécurité d'usage
L’escalier doit comporter un dispositif d’éclairage artificiel supprimant toute zone d’ombre, commandé aux différents niveaux desservis.

Escalier droit et hélicoïdal - Etablissement industriels et commerciaux

Etablissements régis par le code du Travail


Dimensions
A
Ligne de foulée à 60 cm du mur extérieur.
B
Giron : G ≥ 28 cm sur la ligne de foulée (Giron extérieur 42 cm).
C
Hauteur de marche H ≤16 cm.
Recommandé : 60 cm ≤ 2H+G ≤ 64 cm sur la ligne de foulée.
D
Largeur minimale égale à 140 cm (soit 2 unités de passage).


Atteinte et usage
E
Tout escalier doit comporter une main courante de chaque côté : prolongement horizontal de la longueur d’une marche au delà de la 1ère et de la dernière marche sans devenir un obstacle à la circulation.
F
Éveil de la vigilance : sans objet.
G
Nez de marches : bien visibles. Marches : non glissantes.


Sécurité d'usage
Les volées des escaliers droits doivent comporter au moins 3 marches et au plus 25 marches.

Les escaliers hélicoïdaux doivent être à balancement continu sans autre palier que ceux desservant les étages.

Réglementation conduits

La réglementation CE :

Les conduits de ventilation et de désenfumage sont des parties obligatoires à tout type de bâtiment :

  • ERP : Etablissements Recevant du Public
  • IGH : Immeuble de Grande Hauteur
  • Bâtiments industriels et collectifs

Le désenfumage a pour objet d'extraire, en début d'incendie, une partie des fumées et des gaz de combustion afin que les cheminements destinés à l'évacuation du public restent praticables. Ce désenfumage peut concourir également à limiter la propagation de l'incendie et faciliter l'intervention des secours.


Marquage CE :

Seuls les tronçons de conduits de désenfumage doivent être marqués CE, conformément à la norme NF EN12101-7. Cette obligation court depuis le 1er février 2013. Les conduits de ventilation, quant à eux, ne dépendent d'aucune norme produit, il n'y a pas d'obligation de marquage CE.


Essais :

En cas d'incendie, les conduits de ventilation ont pour fonction l'amenée d'air neuf et la mise en surpression des locaux avoisinants. Lorsque l'incendie est actif, ces conduits traversent parfois des zones incendiées avant d'atteindre les zones protégées.
La nouvelle réglementation, norme EN 1366-1, impose donc que les conduits de ventilation respectent les propriétés ci-après, que le feu soit à l’extérieur du conduit en fonctionnement normal ou à l’intérieur du conduit dans les cas où le conduit a été dégradé :

  • étanchéité au feu, afin de ne pas propager l'incendie d'un local à l'autre,
  • isolation thermique afin de limiter l'élévation de température,
  • déformation limitée et tenue mécanique du conduit et de son système de support afin de pouvoir jouer son rôle pour la durée prévue,
  • étanchéité aux fumées (optionnel), afin de limiter la propagation de gaz asphyxiants.
Les conduits GSP testés conformément aux nouvelles normes
européennes ont été classés coupe feu 1h30

(EI 90 selon nouvelle classification européenne).




2 types d’essai doivent être menés selon la norme en 1366-1


L’essai dit «conduit A» :

Le feu est à l’extérieur du conduit qui est maintenu en dépression. Cet essai permet principalement de mesurer l’étanchéité au feu et aux fumées du conduit, mais aussi l’isolation thermique, ainsi que sa tenue mécanique en cas de feu extérieur.


L’essai dit «conduit B» :

Le feu est à l’extérieur et à l’intérieur du conduit où un débit d’air est assuré par un ventilateur, les mesures de température se font à l’extérieur du four. Cet essai permet principalement de mesurer l’isolation thermique des parois du conduit lorsque le feu est à l’intérieur, mais aussi son comportement en fonctionnement « dégradé » ; par ailleurs, le ventilateur en sortie du conduit est stoppé régulièrement afin de simuler une panne.


Essai complémentaire dit «conduit C» :

Dans l’essai complémentaire dit « conduit C » : Le feu est à l’extérieur et à l’intérieur du conduit. Et l’on crée une dépression dans la partie extérieure. Cet essai permet de vérifier la tenue mécanique du conduit lorsqu’il est soumis au feu à l’intérieur et à l’extérieur, et de vérifier à l’aide de sondes à oxygène que l’air dans la partie extérieure du conduit provient bien de la zone du four et non de l’extérieur à travers des fuites du conduit.

Demande de devis

Votre projet nécessite l’intégration d’escaliers en béton ? Vous souhaitez obtenir un devis ? Remplissez notre formulaire de contact, nous vous rappellerons pour affiner votre demande et vous proposer une offre sur mesure.

Nous contacter